La semaine à la bourre

Lundi 1er octobre 2012

Faisant fi des risques de protestations en Russie, et ignorants superbement les dangers encourus par les ressortissants Français à la merci des extrémistes orthodoxes, la station Le Mouv’ consacre sa journée aux Pussy Riots pour protester contre le verdict d’un procès d’un Etat souverain qui nous vends du pétrole et du gaz. Le Premier Ministre, qui avait déjà du condamner l’irresponsabilité de Charlie Hebdo la semaine précédente, rappelle encore une fois à l’ordre un média, avide de coups de publicité gratuite, dont on se demande bien qui le finance. Toute la journée, les animateurs du Mouv’ ont donc dénoncé un procès inique en faisant des duplex et en portant des cagoules (si ça avait été une radio musicale, ils auraient sûrement été jusqu’à passer un morceaux des trois punkettess.) Bilan : le procès en appel a été reporté, les félines restent en prison. On suppose qu’ils ne doivent pas encore avoir de fréquence à Moscou.

Mardi

Deuxième jour du Salon de l’Automobile à Paris, perturbés par les employés de Renault (qui craignent qu’on se foutent de leur gueule avec la fermeture de leurs usines), par le Ministre du Redressement Productif (qui craint qu’on se soit foutu de sa gueule avec se portefeuille), et par tous les propriétaires de Twizy (qui savent, eux.)

Mercredi

Une conférence de Steve Jobs, « perdue » depuis 1983, resurgit curieusement cette semaine des entrailles du web. Un an après sa mort, le monde redécouvre choqué que le créateur d’Apple avait de l’imagination, puisqu’en bon marketeux il promettait des ordinateurs visuels, tactiles, portables et communiquants, à peine 30 ans avant de pouvoir les vendre. Si ça se trouve, il avait tout compris, et en 2050 on arrivera vraiment à soigner le cancer par les plantes.

Jeudi

Il fallait que ça arrive : depuis des mois que Bachar El-Assad bombarde son peuple sans que la communauté internationale ne réagisse, il a commencé à se demander si ses roquettes marchaient vraiment. Vérification faite, les Turcs confirment, merci.

Vendredi

Sale fin de semaine pour Barack Obama, après sa contre-performance à la télévision contre Mitt Romney, les chiffres du chômage sont au plus bas depuis des années, obligeant le Président à faire une campagne sur son bilan et ses résultats. Ça, plus le fait que quatre ans après il soit toujours noir, Mme Romney peut commencer à choisir la couleur des rideaux du bureau ovale.

Indiscrétion

C’est confirmé, après la fronde des #geonpi, Bercy va réexaminer la hausse des droits de cession des sociétés. Les dirigeants de start-ups vont pouvoir à nouveau se focuser sur leur core business : securer une grosse exit en bullshitant des powerpoint à des propective buyers complètement clueless pour leur refourger un sub-MVP sans l’ombre d’un biz model, pendant que la R&D checke sa timeline Twitter entre deux hackathons. L’économie française est sauvée.

Culture

Claude Pinoteau est mort. Il avait réalisé « la Boum », le film culte de toute une génération. Les jeunes des années 2010 lui rendront hommage à leur manière, puisque tout ce week-end, une dizaine de soirées Projet X sont organisées via Facebook dans le pays. Alcool, Red Bull et capotes fournis, mais pensez à amener votre cocaïne. Et vos barres de fer si vous êtes du côté d’Eschirolles.

Agenda

Maintenant que le FN est un parti de jeunes, c’est un goûter d’anniversaire qui sera organisé ce samedi pour les 40 ans du mouvement. Les militants UMP sont bienvenus, y’aura des pains au chocolat pour tout le monde.

Sport

A Marseille, après les trafiquants de drogue et les flics ripoux, c’est le milieu du sport qui est sévèrement touché : suite à un nouveau coup de filet, tous les arbitres du district PACA ont été placés en garde à vue, et en conséquence le match OM-PSG de Dimanche sera dirigé par le Président du Tribunal de Grande Instance de Marseille (par équité sportive, c’est Manuel Valls qui tiendra le sifflet lors le match retour au Parc des Emirs – euh, pardon, au Parc des Princes)

Météo

« Usine qui pète en octobre, dans la merde en décembre. » (proverbe japonnais)

Publicités

4 réflexions sur “La semaine à la bourre

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s