La semaine dont on connaît les dialogues par coeur…

Lundi 18 Novembre 2013

Recherché aux quatre coins de Paris, armé d’un fusil de tombola et avec la puissance de feu d’une barquette de LU, le tireur fou rate un carton dans les locaux de Libération.

Si les anars de gauche vont faire chier Libé, maintenant, j’aurais les miquettes de bosser chez ‘Minute’ ou au ‘Chasseur Français’.

Mardi

Remonter plus de 2 buts après une branlée historique ? Chiche !

Le faire avec des marmots qui n’avaient pas toutes leur dents sous Kostadinov ? Tenu !

Mettre Doria Tillier à poil ? Avec plaisir !

Les Bleus, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.

Mercredi

Jean-Marc Ayrault lance une des ces « grandes reformes » comme l’administration fiscale en enterre au petit déjeuner.

Dans un pays que la comptabilité chagrine depuis toujours, il se prépare des nuits blanches… des nervous breakdown, comme on dit à Nantes..

Touche pas au Bercy, sal… !

Jeudi

Les cuistres, les Parisiens et la jeunesse célèbrent le retour du Beaujolais Nouveau (L’alcool, à cet âge là…) Feignant d’apprécier, on joue à retrouver les arômes : certains y voient de la fraise (y’en a), d’autre de la banane (y’en a), tous sentent de la subvention, du marketing et du foutage de gueule.

Y’en a aussi.

Vendredi

Air connu, voix grâve

« Happy birthday to you… »

« Happy birthday to you… »

« Happy birthday John Fitzgerald… »

Enchaîner sur un bourre-pif, ou deux coups de feu, et 50 ans de doutes

Politique

La campagne pour les Municipales débute à Toulouse, comme ailleurs. « Quelle participation ? » « Quel score pour le FN ? » « C’est qui, déjà, le maire de Toulouse ? »

Tant de questions qui taraudent tous ceux qui ne connaissent pas Raoul, de l’excellent site danslavillerose.com

Culture

Georges Lautner disparaît, rejoignant les tontons déjà flingués (Claude Rich peut rester encore un peu, on n’est pas pressés.) Et laisse un leçon à tous les cinéastes : la postérité a oublié tous les prétentieux qui voulaient faire des films intimistes sur leurs hernies du nombril, mais mettez des bons acteurs autour d’une table, avec une histoire, des bons mots et du mauvais alcool, et on vous citera pour l’éternité.

Météo

Il neige dans le Forez, il pleut des tracteurs à Paris, il pousse des îles au Japon. Le Sud-Ouest est épargné, mais jusqu’à quand ?

On devrait jamais quitter Montauban.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s