L’année 2013 à la louche

Janvier

Elle va être tranquille cette année, en fait.

C’est vrai, ça, pas d’élection en vue, on n’est plus en guerre, les usines vont bien finir par arrêter de fermer, et puis, on est entre grandes personnes avec un président « Normal », on devrait enfin pouvoir s’occuper tranquillement des soucis de l’Etat.

Mais, alors, de quoi on va bien pouvoir causer en 2013 ?

Février

Promis, juré, les yeux dans les yeux : Jérôme Cahuzac n’a pas de compte en Suisse, Beckham ne vient pas jouer au PSG que pour l’argent, Findus ne fait pas courir le tiercé à ses lasagnes, et Benoît XVI ne démissionne pas pour pouvoir passer plus de temps avec sa femme et ses gosses.

Mars

Gros mois pour les scientifiques : les théories laissaient fortement croire à leur existence, mais on n’aurait jamais pensé observer dans le même mois le Boson de Higgs, un Pape de Gauche, et une manif de cathos.

Avril

Sur Internet, tout va trop vite : le Harlem Shake débarque à peine en France qu’il est déjà ringard.

Nan mais, allo, quoi !

Mai

Séquestrées depuis une dizaine d’années à Cleveland, trois jeunes femmes se libèrent miraculeusement, tout ça pour pouvoir acheter le dernier album de Daft Punk, comme tout le monde.

Juin

Le Caire gronde. Froome fait beaucoup rire tout ceux qui parlent de cyclisme propre – surtout Laurent Jalabert. Les homos ont le droit de divorcer. On a lancé une alerte enlèvement pour le Soleil depuis 3 mois. Et Kate Middleton n’a toujours pas pondu son chiard.

Alors si ce geek à lunettes d’Edouard Snowden s’imagine qu’on a du temps pour ses histoires d’écoutes aux portes de chiottes numériques à l’échelle planétaire, il peut retourner jouer à Candy Crush comme les autres !

Juillet

Les comptes de campagne de Sarkozy invalidés, l’UMP lance une thelethon pour récolter des sous. (Et là encore, Tetrisavait tout prévu !)

Sinon, sale temps pour prendre le train. Ou l’avion (surtout si on est président Equatorien Bolivien – merci El Gringo). Ou pour sortir de chez soi (vue la météo). Le seul moyen de transport sûr reste le vélo – mais uniquement sur ordonnance.

Août

Rien à signaler, à part que c’est toujours le boxon en Egypte. Et en Syrie. Et au Liban, aussi. Et puis au Mali, on suppose.

Mais peu importe : il fait beau.

Septembre

Lassée de se réunir pour discuter de la Syrie (spoiler : les Russes et les Chinois ne veulent pas d’intervention, et tout le monde se tire dessus), la communauté internationale décide de se concentrer sur le final de Breaking Bad (spoiler : y’a un mec qui meurt à la fin, et tout le monde se tire dessus ), et le dernier clip de Miley Cyrus (spoiler : elle est à moitié à poil, elle tire la langue, et tout le monde bave dessus)

Octobre

Bon, allez, cette fois, on arrête les conneries, maintenant, ça suffit : même en laissant compter SFR et Gilbert Montagné, on a des millions de chômeurs dans ce pays, les entreprises coulent, les haineux sont à la mode, la barbarie s’insinue, etc…

Alors on s’attaque aux sujets de fond : Leonarda, est-ce qu’elle pense que la France va passer les barrages ?

Novembre

L’Ukraine, terre lointaine et de contradictions, rêve d’Union Européenne quand les enfants gâtés de l’Ouest veulent reconstruire Maginot aux frais du Quatar, crie à la révolution pour re-installer une démocratie même pas vieille de 15 ans, et, en un week-end, fait passer une grosse vingtaine de saltimbanques millionnaires de la menace de peloton d’exécution façon soviétique, à l’adoration béate de 65 millions de chômeurs libres en puissance.

Décembre

Il y en aura eu, en 2013, du macchabée notoire.

De ceux qui ont vu passer l’Histoire sous leurs yeux, de Stephane Hessel à Hugo Chavez en passant par Margareth Tatcher.

Des anonymes, aussi, qui ne pouvaient pas se payer le billet pour quitter Alep ou Bangui, qui avaient encore un T-shirt à coudre, ou l’espoir fou de sauver leur bicoque philippine.

Des presque stars qui ont failli gagner Kho-Lantha, des acteurs déjà célèbres qui ont failli arriver à l’heure à leur rendez-vous.

Mais rendons à César ce qui appartient à Nelson : il nous aura fait patienter toute l’année, le bougre, alors personne ne grillera la pôle position au grand prix des disparus de l’année à ‘Madiba’ Mandela.

Les anciennes gloires de la piste teutonnes peuvent lâcher l’affaire : on leur souhaite quelques tours de pistes de plus…

Et une très bonne année 2014 à vous !

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s