La semaine qui rêve de devenir virale (c’est la saison)

Lundi 13 Octobre 2014

Après une afghane prête à risquer sa vie contre les talibans, le comité Nobel continue de distinguer l’héroïsme, en attribuant le prix d’Economie à un Français favorable à des reformes.

Et, en plus, il est Toulousain : Cocori-cong.

Mardi

Les heurs continuent à Honk-Hong entre les manifestants (qui exigent des élections, sûrement pour pouvoir aller s’abstenir à 60% eux aussi) et les forces de police (qui ont choisi de répondre à la matraque, technique bien connue pour n’avoir jamais échouée nulle part.)

Perso, ils font ce qu’ils veulent, de toute façon, si le « printemps chinois » se déroule en automne, toutes mes vannes à base de « rouleau » s’écroulent, alors je fais comme le reste du monde, j’en ai rien à foutre.

Mercredi

Jean-Yves Le Drian annonce les coupes nettes dans le budget de la défense, avec la fermeture de nombreuses bases, comme le commandement de la Marine à Strasbourg.

Bon, c’est quelques mois en retard, mais on vous avait bien dit que ce gouvernement parviendrait à « virer la Marine de Strasbourg ».

Jeudi

Chocs des mesures fiscales : le montant des allocations familiales dépendra maintenant des revenus du foyer ; les cadres au chômage vont probablement voir leurs indemnités baisser ; les collectionneurs d’arts contemporains pourront continuer de spéculer sur des monochromes conceptuels néo-nihilistes à l’abri de l’ISF.

Tactique qu’on résumera par « Prendre aux riches, pour ne pas prendre aux très très riches »

Vendredi

Ségolène Royal évoque la gratuité des autoroutes, Emmanuel Macron veut faciliter les transports en autocar, Manuel Valls va passer la nuit dans un gîte de montagne.

Vous savez, les gars, si vous avez vraiment besoin de vacances, faut le dire franchement, hein.

Culture (?)

Incongrue, gratuite, pleine de vide et de sous-entendus, la nouvelle provocation soigneusement calibrée par un pseudo-intellectuel récidiviste agite le petit monde Parisien de l’opinion toute faite, excite les éternels réactionnaires et les snobs pavloviens, et profite de ses quelques jours de gloriole, avant de se dégonfler lamentablement, non sans laisser derrière elle un peu de buzz, un peu de sale, et beaucoup de gachis.

Voilà, c’est tout ce que je dirais du « sapin » de la place Vendôme, et du bouquin d’Eric Zemour.

Santé

Le vaccin contre la grippe arrive. Vous pouvez d’ores-et-déjà le refuser, pour participer vous aussi à l’épidémie et à ses quelques 2000 morts par an.

Et n’oubliez pas, juste après, de tonner contre le gouvernement qui nous cache tout sur Ebola, et refuse de mettre tous les noirs en quarantaine, par précaution.

Météo

8° au dessus des normales saisonnières, pour un samedi après-midi d’octobre, dans le Sud-Ouest.

Des fois, moi aussi j’ai du mal à en vouloir aux gens qui ne font rien contre le réchauffement climatique.


« Vous aussi, gardez la grippe et Ebola pour vous, répandez la joie, et partagez cette semaine. »

Ceci était un message de l’Assurance Maladie et de l’Institut National de la propagation de mes articles à la con sur Internet.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s