La semaine qui libère

« Semaine retardée… Semaine expédiée… Semaine baclée ? »

« Mais, semaine, libérée !! »


Lundi 8 Décembre 2014

Libération dans tous le pays : au prix d’âpres batailles autour des cantines et des crèches, la Nation est enfin débarrassé de la principale menace qui pesait encore sur elle : les mômes.

Mardi

La loi Macron va-t’elle trop loin ? Après les taxi, les bus et les notaires, le gouvernement Hollande obtient la libéralisation du dernier otage « Made in France ».

Mercredi

Libération à Monaco : Charlène a donné naissance à un garçon et à une fille.

C’est donc toute la civilisation occidentale qui échappe à une interminable et sanglante guerre de succession, qui l’aurait plongé dans le chaos, le désespoir, la ruine, et – imaginons le pire – aurait pu amener Gad Elmaleh à réver d’un trône.

Jeudi

Cri de joie aux bureaux de l’UMP, où Nicolas Sarkozy a enfin réussi à se libérer de Nadine Morano.

Vendredi

Libération de la semaine, qui, pour fêter ça, prends son week-end.

Indiscrétion

Bon, pratiquement tout le Landerneau politique était au courant, les
bruits circulaient en coulisses au Front National, mais le parti
entend bien protester contre les images répugnantes qui circulent
dans la presse, montrant Marine Le Pen en train d’approuver la torture.

Sport

Laure Manaudou coincée avec 200€ de souvenirs « empruntés » à Eurodisney.

Une pensée émue pour les familles de 12 vigiles morts d’épuisement pendant la course-poursuite dans le parc.

Météo

Toujours à la pointe, la Californie profite d’une preview du réchauffement climatique (2 ans de secheresse), d’un teaser de l’apocalypse (véritable déluge pendant 3 jours), et même d’un avant-goût de la fin du monde (si les bureaux de Facebook et Gmail sont sous la flotte).


Et maintenant, le combat reprends, jusqu’à la libération d’une nouvelle semaine, qui sera célébrée en avance Mercredi 17 à la Maison Blanche (Arnaud Bernard) à 21h30 pour l’enregistrement du numéro de Noël de l’emission Tetris , et Vendredi 19 au Café-Théâtre le 57 pour le tremplin « Un Café, l’audition ».

Hasta la liberazion !

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s