L’année 2014 en rapid rewind

Moi, auteur de blog, j’avais tenté il y a un an de prévoir l’actualité de l’année 2014, au prétexte à peine fallacieux qu’en France, il n’y a rien qui ressemble plus aux nouvelles du jour que les nouvelles de la veille.

Moi, auteur de blog, j’avais dis qu’on se reverrait en 2015 pour vérifier.

Moi, auteur de blog, je tiens mes promesses.

Moi.


Janvier 2014

Début des soldes d’hiver. Comme d’habitude, les bonnes résolutions pour 2014 ne sont ni reprises, ni échangées, même celles qui ont à peine servi.

Exactitude de la prédiction : 98%

Les 2% restants sont ceux qui ont effectivement continué leur régime crétois tout en étant gentils avec leurs voisins entre deux joggings et leur bénévolat chez Emmaüs.

Février

Remise des Césars. L’Académie continue de saluer le talent de Lea Seydoux, en lui remettant toutes les récompenses féminines (et même une récompense masculine ou deux pour sa prestation dans « La vie d’Adèle », si ça peut faire chier Frigide Bargot.)

« N’importe quoi pourvu qu’elle vienne, et qu’on puisse admirer la grâce de son sourire et baver sur son décolleté pendant qu’on se fait chier à la cérémonie. », déclare Antoine de Caunes.

Exactitude : 50%

Certes, les Césars n’ont pas honoré Lea (qui était venue sans décolleté, la vilaine), mais ils ont filé moult statuettes à Adèle Exarchorastapopoulos, Sandrine Kiberlain, Scarlett Johanson et Guillaume Gallienne, c’est donc bien qu’ils voulaient récompenser les jolies filles.

Mars

Remise des Oscars. L’AMPAS (Academy of Motion Pictures Arts and Science And Probablement Plein d’Autres Trucs Mais Bon En Vrai On Sert Juste A Filer les Oscars), l’Academy, donc, continue de saluer le talent de Leonardo Dicaprio en ne lui remettant toujours pas de statuette, pour ses prestations dans « Django » ou « Le Loup de Wall Street ».

Exactitude : 100%. Ok. j’ai pas de mérite. Et je peux vous faire la même avec les Oscars 2015.

Et DiCaprio qui continue de s’en foutre et d’inviter des top-models à son anniversaire pour se consoler… Cruauté de l’existence.

Avril

Politique : frais conseiller municipal d’opposition dans son fief de Charbuy dans l’Yonne (89113), Germain Pichon, 21 ans, découvre la vie politique locale, l’ingrat travail de super garde champêtre, et se pose la vraie question : « est ce que je serais prêt en 2017 ? »

Exactitude : Indéterminée

Germain Pichon a refusé mes demandes d’interview à la sortie du conseil municipal, mais visiblement, le nom de domaine « germainpichon2017.com » est encore libre.

Une fois de plus, à 2 ans de la présidentielle, tout est possible.

Mai

Politique : frais Parlementaire Européen d’opposition pour la région Très-très-Grand-Est, Lucien Pichon, 65 ans, découvre la vie politique Bruxelloise, l’ingrat travail de calibreur de poulpe, et se pose la vraie question : « est ce qu’on m’aura déjà oublié en 2017 ? »

Exactitude : Indéterminée

J’ai essayé d’aller voir Lucien Pichon au Parlement Européen, mais il était comme tous les euro-députés Français. Ailleurs.

Juin

Remaniement ministériel tant attendu. Jean-Marc Ayrault s’en retourne bronzer en Loire-Atlantique, son successeur découvre les affres de Matignon, l’ingrat travail de garde-écologiste, et François Hollande se pose la vraie question : « il reste des pâtes ? »

Exactitude : A deux mois près, donc bon, hein, vous allez pas pinailler, non plus.

Certes, prédire que Jean-Marc allait se faire virer en 2015, y’avait pas besoin de Paul le Poulpe. Mais imaginer que François Hollande aurait pitié de lui avant même l’été, j’aurais jamais osé.

Juillet

Football. L’équipe de Belgique se qualifie pour la finale de la Coupe du Monde (à la surprise générale, vue la jeunesse de leur effectif.)

Les Diables Rouges s’inclinent toutefois contre l’équipe du Quatar (à la surprise encore plus générale, vu que l’Emirat n’était même pas qualifié.)

Exactitude : Nicht sehr güt

En même temps, si je vous avais prédit que l’Allemagne allait gagner, j’aurais pas eu de mérite.

Et si je vous avait prédit le 7-1, j’aurais eu l’air de quoi ?

Août

Partout dans le monde, des événements historiques se déroulent.

Courageusement, les journalistes de France décident de faire comme d’habitude, et de pas en parler, parce qu’on est vendredi, ils ont bouclé leur marronniers de Septembre sur le poids des cartables, c’est les stagiaires de 3ème qui tiennent la boutique, la nécro de Johnny est dans le 2ème tiroir à droite si y’a besoin, maintenant il faut qu’ils aillent faire de l’essence avant qu’il y ait trop de monde sur le Périphérique.

Le niveau d’exactitude est parti au Cap-d’Agde, il vous souhaite de bonnes vacances.

Septembre

Sujets de rentrée : « Les cartables des enfants sont ils trop lourds ? », « Immobilier : faut-il vendre ? », « Votre voisin a-t-il ses papiers ? », « Sarkozy : le retour ? », et bien sûr, « Déclin de la presse française : Complot franc-maçon, ou effet d’Internet ? »

Exactitude : Il en reste un peu, je vous le mets quand même ?

Octobre

« Nous sommes très heureux de son travail, nous sommes conscients qu’il y encore beaucoup à faire, mais nous conservons toute notre confiance à [insérez ici le nom d’un présentateur télé / entraîneur de foot  / ministre qui a merdé sa rentrée, et ne passera pas l’hiver.] »

Exactitude : La saison est encore longue, nous prenons les semaines les unes après les autres.

Notez qu’à deux mois près, j’avais raison pour Montebourg, et que pour me consoler, je vais aller regarder Façe à la bande.

Novembre

Le prix Goncourt est remis à un roman. Je pourrais vous donner le titre tout de suite, mais je vous connais, vous commenceriez à ne pas le lire dès maintenant, pour prendre de l’avance.

Exactitude : 278 pages, et 3 étoiles sur Amazon.

En même temps, je comprends, tout le monde devait lire du Modiano, du Piketty, ou Closer, on peut pas tout faire.

Décembre

Les Mayas l’avaient prédit : le 25, vous aller bouffer comme des chancres.

Exactitude : Burp. Pardon.


Voilà donc une année qui se termine.

Je suppose que j’aurais aussi du prévoir qu’on allait commencer par parler de Dieudonné, et finir par parler de Zemmour ; que ni l’Ukraine, ni le Moyen-Orient, ni le Parti Socialiste n’allaient se pacifier ; que le chômage et Nabilla n’allaient certainement pas disparaître de nos écrans, alors que des gens rigolos, intelligents, talentueux ou un peu tout ça à la fois, si ; que nous saurions tout de ce qui motive les politiques au plumard, et rien au Palais Bourbon ; que 2014 serait plus chaude que la plupart des autres années, mais que ça ferait une belle jambe aux clodos pendant les vacances de ski, etc..

Que globalement, la majeure partie de ce qui ne va pas très bien allait vraisemblablement empirer, et que ce qui va mieux allait passer tout à fait inaperçu.

(Heureusement que personne ne m’écoute, et qu’à la place, les gens font des manifs, des bébés, des projets de loi, des fêtes, de la cuisine, partagent leurs bagnoles, se maintiennent en Ligue 2, bref, font des trucs.)

Il ne faut jamais insulter l’avenir, il ne nous promet que des surprises.

Et il tient aussi ses promesses.

Bonne année !

PS : cette article a entièrement été réalisé sous le contrôle des autorités d’occupation. En voici la preuve.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s