La semaine des sciences dures

… et non, n’allez pas y voir une allusion graveleuse, bande de vous-mêmes.

C’est juste qu’en ces heures sombres où s’écrit peut-être l’Histoire, l’Homme doit savoir chercher le réconfort chez les binoclards.


Lundi 2 Février 2015

Les avancées continuent sur le front d’Ebola, entre un vaccin préventif de chez Johnson & Johnson (enfin, le dites pas, mais je crois que c’est Johnson qui a fait le boulot, en fait) et un antiviral japonnais (que certains accusent déjà d’être le fruit d’un grand complot Nippon pour brider le développement de l’Afrique.)

Mardi

Cocoricong : un laboratoire Toulousain a réussi à régénérer des neurones de souris atteintes de troubles alzeihmeriens.

L’espoir renaît de rendre un jour la mémoire à DSK (qui ne se souvient pas d’avoir vu des putes au Carlton), à l’UMP (qui a complètement oublié comment Chirac avait été élu en 2002) ou à Vladimir Poutine (qui laisse traîner ses avions de chasse n’importe où.)

Mercredi

Résultats du concours Science Factor, initiative tout à fait saugrenue qui entends inciter les jeunes, et même les jeunes filles, aux carrières scientifiques (alors que les candidats avaient sûrement tout pour réussir à Secret Story.)

La finale n’a pu être diffusée sur TF1, faute d’accord sur le défilé en blouse blanche et bikini.

Jeudi

Une start-up Lyonnaise lance une collecte pour financer des travaux sur une molécule prometteuse contre le cancer – en tout cas chez la souris.

La Sécu devrait songer à faire cotiser Mickey Mouse : partis comme c’est, on aura bientôt les rongeurs les mieux soignés de la planète.

Vendredi

Le Washington Post nous apprends que la prestigieuse université d’Harvard a décidé d’interdire officiellement à ses étudiants toute relation sentimentale et/ou sexuelle avec leurs enseignants.

L’article ne nous dit pas ce qu’il auront le droit de faire à la place.

Indiscrétion

Avec ce sens de la modération et de la crédibilité qu’on ne retrouve qu’en temps de guerre froide, les autorités Américaines ont exhumé un vieux rapport (non, pas celui-là, un autre) accusant Vladimir Poutine d’être autiste.

On prendra toutefois l’enquête avec des pincettes : les mêmes psychologues avaient mis plusieurs années à découvrir que George W. Bush était complètement con.

Culture

Le festival du film fantastique de Gerardmer décerne son Grand Prix à It follows, un thriller terrifiant dans lequel une jeune blonde n’ose plus se retourner, parce que attention, derrière toi, c’est affreux.

Spoiler alert : à la fin, on apprends que c’est un ancien président du FMI.

Météo

La Science ne peut pas tout, non plus : c’est toujours l’hiver. Et partis comme c’est, ça va durer au moins jusqu’en Mars.


« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme, alors que Conscience sans Science, ça fait un jeu de mot scandaleux. »

Sur ces sages paroles, bonne nuit !

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s