La semaine qui avait peur de l’invasion


Ils arrivent.

Pour enlever la blague de la bouche des humoristes de souche. Pour priver des centaines d’artisans du rire de leur œuvre quotidienne.

Qui ?

« Eux », voyons.

Les gens « sérieux ».


Lundi 5 Septembre 2015

Catastrophe pendant la routine de stand-up de François Hollande. Alors qu’il venait de finir sa vanne sur l’accueil de 0.6% des migrants Syriens d’ici 2035, son annonce des vols de reconnaissance en Syrie (pour choisir un ennemi parmi les 42 belligérants), sa promesse de baisser l’impôt sur le revenu pour les douze personnes qui le paient encore, au moment d’annoncer qu’il envisageait encore de se présenter en 2017, la bande de rires enregistrés n’est pas partie, et du coup, tout le monde a entendu Laurent Fabius ronfler.

Mardi

Scène ouverte à la Baule : Nicolas Sarkozy tente de détendre l’atmosphère en rappelant qu’il a toujours été « du côté des dictateurs ».

Un cas typique de mauvais choix de son public : une grosse partie de l’auditoire ayant travaillé aux visites officielles de Kadhafi et Bachar El-Assad, ils n’ont pas bien vu où était la blague.

Mercredi

Plan social au Gorafi ; après la fausse fermeture de la semaine dernière, le stagiaire « photo-montage » a réussi à trouver un emploi stable, au frais des contribuables biterrois.

Là, il finit de copier-coller le corps de Lea Seydoux sur la tête de Marine Le Pen, pour la page centrale du prochain numéro.

Tous ceux qui ont imaginé qu’il fasse l’inverse ont un sérieux problème, consultez.

Archéologie

ᄌ´îd image width˜Þïº

ᄌ´îd image width˜Þïº

Manuel de journalisme, fin des années 2010.

Jeudi

Enfin ! A force de reboot et de remake, c’est la télévision Hongroise qui relance Benny Hill.

Vendredi

Une morphologie proche de la notre, mais un cerveau beaucoup plus petit ; les scientifiques vont devoir déterminer si notre nouveau cousin, l’Homo Nadeli, aurait eu les capacités de partager des saloperies sur Facebook.


Indiscrétions

D’après les Echos et le Financial Times, l’assemblée générale des actionnaires du groupe Bolloré (Euronext : BOL, 33000 employés, 10 milliards de chiffre d’affaire), pourrait être reporté.

On évoque des incompatibilités d’emploi du temps (le patron étant occupé à relire des blagues sur Kim Kardashian), et la préparation d’un rachat du groupe Carambar.

Sport

Gardons la mesure. Un sportif Luxembourgeois, en soit, c’est drôle, d’accord.

Un équipe Luxembourgeoise de basket, c’est hilarant, j’en conviens.

Leur filer la courante en plein Euro, c’est de l’acharnement.

Météo

Légère stabilisation du climat ; on ne devrait compter que trois ou quatre créations de partis écologistes cette semaine.


Il y a des jours où les rigolos professionnels devraient faire jouer leur droit de retrait. Faudra penser à négocier ça quand les ordonnances royales Macron 2 seront passées.
Rendez vous Mercredi, 20h, au 65 allées Jean Jaurès pour la réunion syndicale.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s