La semaine qui a trouvé des trucs à faire

Tous les journalistes de télévision parisienne vous le diront : la deuxième semaine d’Août, il ne se passe rien, du tout, nulle part dans le monde (cherchez pas, sinon on en parlerait, au lieu de rediffuser des reportages sur l’étalement de crème solaire sur les plages nudistes.)

Donc, il faut bien trouver de quoi s’occuper.


Lundi 10 Août 2015

L’astronaute Scott Kelly (quelques centaines d’heures de vol spatial au compteur) a tué le temps en dégustant la première feuille de salade cultivée dans l’ISS.

Il reste donc à faire parvenir trois rondelles de tomates transgéniques, deux tranches de pains en plastique et à mettre une vache sur orbite afin d’obtenir, enfin, l’équivalent d’un BigMac terrestre classique.

Pour la sauce, ne me demandez pas – là haut, tout est affaire de recyclage, j’ose même pas y penser.

Mardi

On se souvient que la justice Indienne (qui s’embêtait un peu) s’est lancée dans une grande croisade contre la pornographie en ligne, bloquant des sites aussi ignobles que Dauphiné Libéré – visiblement, la vue des faits divers Grenoblois a choqué au pays du Kama-Sutra (à moins que ça ne soit l’érotisme trouble de la pétafine.)

Et bien un procureur n’a rien trouvé de mieux à faire que d’annoncer qu’il allait travailler sérieusement à combler son inculture en la matière – probablement à l’aide de judicieuses recherches sur Goog Alphabet.

Records

corduroy

Le Guinness Book enregistre officiellement « Corduroy » comme étant le plus vieux chat du monde.

Chez eux, on n’appelle pas ça « se faire chier comme des rats morts dans un boulot absurde et insignifiant » – on appelle ça « un jeudi ».

Et sinon, je sais, « vieux chat toi-même ».

Mercredi

On ne le répétera jamais assez : l’été, il est très important de ne pas laisser les enfants et les dictatures jouer avec des feux d’artifice (ou l’industrie chimique mondiale) sans surveillance : ils finissent toujours par se brûler.

Jeudi

Heureusement que les Sages ne chôment pas pendant les vacances, eux. En retoquant la partie de la Loi Royal sur le gaspillage alimentaire, ils entretiennent les belles relations de franche camaraderie qu’ils avaient nouées au moment de la loi sur le Renseignement.

Franchement, si avec tous les nouveaux amis qu’ils se sont faits cet été, personne ne se souvient d’eux à la rentrée, c’est à désespérer.

Vendredi

L’Eurogroupe vote encore un plan d’aide à la Grêce.

Oui, je sais, on a l’impression qu’ils ne font que ça depuis deux mois, mais, que voulez-vous, il a plu toute la semaine, il manquait des pions dans le Monopoly, à chaque fois qu’ils font un « chat perché », ça finit en guerre mondiale, alors entre deux DVD de Transformers, on leur refait sauver la Grêce, ça les occupe.


Politique

Au bord de périr de désœuvrement (et après presque une semaine sans personne pour les interviewer), quelques députés ont fait savoir qu’ils étaient farouchement opposés au broyage des poussins. (C’était ça, ou parler de la fraude au Crédit-Impôt-Recherche.)

Que tout ceux qui ont sérieusement envisagé « tiens, broyer des poussins, pourquoi pas » comme activité de vacances aillent immédiatement dans leur chambre.

Sciences

Rassurez vous, si vous vous emmerdez vraiment, c’est bientôt fini : dans à peine quelques milliards d’années, l’Univers va mourir (d’ennui, lui aussi, si ça se trouve.)

Vous allez voir qu’avec notre bol, la fin du monde va tomber en plein mois d’Août (ce qui ferait un peu d’animation), mais pile à l’heure de l’apéro.

Météo

A mon avis, le climat se dérègle : on n’est même pas en Septembre et les entraîneurs de Ligue 1 tombent déjà.


Allez, courage, c’est bientôt la fin. Euh, je voulais dire, la rentrée. Je confonds toujours. Pardon.

La semaine qui avait énormément d’avance, pour une fois


Comme on me l’a judicieusement fait remarquer, je m’étais un peu planté dans un titre de l’article de la semaine passée, la datant malencontreusement en Février 2014.

Et bien, qu’à cela ne tienne, avant que Marty ne déboule au mois d’Octobre, jetons un rapide coup d’œil à l’actualité de cette semaine, mais l’an prochain.


Lundi 25 Janvier 2016

Élections en Grèce : le gouvernement Syriza est balayé après moins d’un an par le nouveau parti ultra-ultra-ultra-anti-austérité φάω, auteur d’une superbe campagne autour du slogan « À Manger, putain, à manger ! »

Mardi 26 Janvier 2016

Après les législatives anticipées, le nouveau Premier Ministre du gouvernement UMP-UDI, Emmanuel Macron, reconduit l’interdiction de publication de Charlie Hebdo.
L’hebdomadaire avait été condamné pour « violation du secret des affaires », dans le dossier « Total / Elf / La Poste / Crédit Agricole / Picsou Magazine / Sophie la girafe. »

Mercredi 27 Janvier 2016

Législatives anticipées toujours : suite son élimination au premier tour par Franck Ribery, Claude Bartolonne envisagerait de se présenter aux Sénatoriales, en déclarant :
« Ah si, ça y est, je me rappelle à quoi ça sert, ce machin. »

Jeudi 28 Janvier 2016

Apologie du terrorisme : un jeune Niçois de 16 ans a été présenté devant la Police Judiciaire. Les enquêteurs voulaient interroger ses spermatozoïdes.

Vendredi 29 Janvier 2016

Présidentielle de 2017 : selon un dernier sondage, Patrick Bruel est toujours en tête des intentions de votes à 27%, devant Clara Morgane à 25% et Franck Ribery à 17%.
Comme d’habitude, quand on voit ce que les sondeurs envisageaient, il y a un an, ça prête à sourire.

Sport

Open d’Australie : la finale opposera donc le Quatarien Novak Djokovic au Quatari Andy Murray, qui a disposé du Katariote Stanislas Wawrinka.
Match prévu dimanche soir, à Doha.

Cinéma

Pluies de nominations aux Césars pour la réalisatrice Céline Sciamma, et sa compagne l’actrice Adèle Haenel, en course pour [insérer le titre d’un long métrage sur des jeunes filles en quête d’identité].

Météo

Météo classique pour un mois de Janvier : 15° à Lille, 23° à Toulouse, 1m³ de précipitations attendues au Nord de la Loire, et légères chutes de météorites à prévoir après dissipations des retombées radioactives de la guerre OTAN-Russie.


On me fait signe que la blague « Cinéma » est totalement du fayotage, et on me demande si l’ai pas déjà servie en 2014 et 2015.
Je répondrais qu’en même temps, à la fin, c’est Edouard Baer qui présente, et DiCaprio qui perd.

La semaine qui était attachée aux traditions….

…par opposition à la semaine précédente, qui avait complètement oublié de paraître (encore que, là encore, c’était un peu une tradition, vu que c’était lié à une certaine cuite post-dernière représentation, tout ça.)

Soit. Revenons aux fondamentaux, comme on dit chez ISIS.

Lundi 19 Janvier 2015

Décès du doyen des Français, Phillipe Vocanson.

On imagine que sa naissance, le 20 octobre 1905, fut un joyeux événement qui permit à toute sa famille, enfin, de parler un peu d’autre chose que de la loi sur la laïcité.

Mardi

Bénitier repeint en violet, chœur teinté de rouge et statues recouvertes d’une couche de beige : comme on pouvait le craindre, la petite église de Puteaux a subit une attaque scandaleuse contre le respect mutuel, le vivre-ensemble, la laïcité, et le simple bon goût décoratif.

Alors que l’enquête se dirigeait vers Daesh ou Valérie Damidot, il semble que ce soit le Maire qui ait fait le coup.

Mercredi

L’offensive insidieuse contre les principes fondamentaux qui forgent les valeurs ancestrales de nos civilisations millénaires, résolument attachées à leurs racines historiques inlassablement enfoncées dans la terre de nos ancêtres par le bras séculier de nos aïeuls (quoi, je m’emballe ?), cet assaut ignoble se poursuit sous nos yeux baissés et impuissants : le Sun arrête d’orner la page 3 de son torchon d’une photo de future femme de footballeur dépourvue de dignité et de soutien-gorge.

C’est quoi la prochaine étape ? Ils vont faire des articles sérieux, à la place ?

Jeudi

Décision historique de la Banque Centrale Européenne, qui va injecter plusieurs centaines de milliards d’Euro pour racheter une partie des dettes des États, détenues par des banques privées.

C’est donc de l’argent « frais », tout droit sorti des planches à billet de Francfort, que votre banquier pourra continuer à ne pas vous prêter parce que vous n’avez pas de CDI.

Vendredi

Fin de la première semaine du mouvement social des routiers.

Faire grève et Payer les prolétaires au lance-pierres : heureusement qu’il y a encore des gens attachés aux traditions de la République.

Culture

A voir cette semaine, « Une merveilleuse histoire du temps », la bio d’un génie de l’astro-physique qui finira déformé par la maladie, « The imitation game », la bio d’un génie de l’informatique qui finira rejeté de la société et oublié de tous, et « Les chtis à Mikonos », la vie d’une bande de jeunes abrutis qui vont rester cons, riches et célèbres, en fait, plutôt, merci.

Musique

Bonne nouvelle pour les amateurs de punk toulousains : la mythique Dynamo aurait trouvé un nouveau lieu pour faire péter les watts.

Hein ?

Non, je disais : BONNE NOUVELLE POUR LES AMATEURS…

Meteo

Rien ne dure, tout fout le camp, on ne nous épargnera rien, ma bonne dame : avec ces terroristes, l’Europe et Internet, voilà maintenant qu’il neige. En plein hiver.


PS : j’ai déjà copieusement spammé tous mes contacts, mais des fois que vous ne soyez pas au courant : ce lundi soir, au Théâtre du Gymnase, à Paris, vous pourrez assister à la nouvelle étape des sélections du Printemps du Rire, avec 18 jeunes humoristes de talent (enfin, 17 jeunes humoristes de talent, et moi au milieu.)

La semaine qui aurait voulu savoir dessiner

J’ai toujours été extrêmement jaloux des athlètes, des musiciens, et des dessinateurs.
(Alors, que, curieusement, « jaloux des terroristes », jamais.)
Idées, en vrac, pour ceux qui savent.


Lundi 05 Janvier 2014

Strip en deux cases. Palais de l’Élysée.

Première case : à son bureau, le Président est caché derrière son journal, barré du titre « Merci pour ce moment, le film »
Une bulle : « Pour jouer Julie, j’ai proposé Lea Seydoux. »

Deuxième case : le président baisse le journal, et révèle une énorme trace de taloche sur sa joue gauche.
« J’aurais pas du. »

Mardi

En une case. À la rédaction de Charlie Hebdo.

Les dessinateurs griffonnent des bétises. L’un d’eux s’emmerde un peu, révasse à la fenêtre.
Une bulle : « N’importe quoi, pour ne plus entendre Houellebecq pendant 3 jours ».

Mercredi

En une case. Piste d’un cirque.

Une toute petite Marianne traverse un câble de funambule.
Dans le vide, des barbus d’un côté, et des skins de l’autre, lui envoient des cailloux en hurlant.
Elle retient à peine 65 millions de personnes qui bougent dans tous les sens et s’engueulent comme un village Gaulois.
Des types avec écharpes, drapeaux ou chapeaux haut-de-forme arrêtent pas de faire bouger la corde, pour rigoler.

Elle a l’air triste. Elle vient de laisser tomber un flic, et un dessinateur.

Jeudi

En une case. Place du Capitole. (Ou de la République. Ou un peu partout, en fait.)

Des dizaines de milliers de personnes sont venues se tenir chaud, en brandissant des panneaux « Je suis Charlie ».
Dans un coin, un grand dadais porte des lunettes rondes, un pull à rayures rouge et blanc, un sourire niais, et un panneau « Je suis là ».

Vendredi

En une case. Portes du Paradis.

A travers les grilles, on voit Cavanna et Choron servir l’apéro à leur anciens collègues.
A l’entrée, le videur, dubitatif, étudie le CV de trois petits hommes nus et effrayés.
« Donc, que je comprenne bien, votre plus grande réussite, c’est ‘On a buté Cabu.’ ? »

Les blagues auxquelles vous avez échappé : Sport

En une case. Pastiche (de très mauvais goût) de la couverture de l’Equipe.

« Et 1. Et 2. Et 3-0. »

Indiscrétions

En une case. Titre : « Attaque d’une cellule dormante : pourquoi maintenant ? »
Un mollah, dépité : « On s’est fait avoir. Le mot de passe était ‘Merguez Party' ».

Meteo

En quatre cases. Au ciel.

Case 1 : Deux dessinateurs regardent par le rebords d’un nuage.
Le premier : « Ils tirent la gueule, en bas. Faut faire un truc. »
Le second : « On fait un nuage en forme de bite ? »

Case 2 : les deux scribouillards lèvent la tête, vers le haut de la case, d’où apparaît une bulle.
« Bof, Moi, J’ai essayé les prophètes, les miracles, les cataclysmes, y’a rien qui marche avec eux… »

Case 3 : les deux personnages se regardent en silence.

Case 4 : ils regardent à nouveau en bas, décidés.
Le premier : « Nuage. »
Le second : « En forme de bite. »


Et bien sûr, appel aux gens doués de leur crayons : si vous avez dix minutes à perdre pour vraiment dessiner une de ces blagues lamentables, à l’occasion, faites vous plaisir !

L’année 2014 en rapid rewind

Moi, auteur de blog, j’avais tenté il y a un an de prévoir l’actualité de l’année 2014, au prétexte à peine fallacieux qu’en France, il n’y a rien qui ressemble plus aux nouvelles du jour que les nouvelles de la veille.

Moi, auteur de blog, j’avais dis qu’on se reverrait en 2015 pour vérifier.

Moi, auteur de blog, je tiens mes promesses.

Moi.


Janvier 2014

Début des soldes d’hiver. Comme d’habitude, les bonnes résolutions pour 2014 ne sont ni reprises, ni échangées, même celles qui ont à peine servi.

Exactitude de la prédiction : 98%

Les 2% restants sont ceux qui ont effectivement continué leur régime crétois tout en étant gentils avec leurs voisins entre deux joggings et leur bénévolat chez Emmaüs.

Février

Remise des Césars. L’Académie continue de saluer le talent de Lea Seydoux, en lui remettant toutes les récompenses féminines (et même une récompense masculine ou deux pour sa prestation dans « La vie d’Adèle », si ça peut faire chier Frigide Bargot.)

« N’importe quoi pourvu qu’elle vienne, et qu’on puisse admirer la grâce de son sourire et baver sur son décolleté pendant qu’on se fait chier à la cérémonie. », déclare Antoine de Caunes.

Exactitude : 50%

Certes, les Césars n’ont pas honoré Lea (qui était venue sans décolleté, la vilaine), mais ils ont filé moult statuettes à Adèle Exarchorastapopoulos, Sandrine Kiberlain, Scarlett Johanson et Guillaume Gallienne, c’est donc bien qu’ils voulaient récompenser les jolies filles.

Mars

Remise des Oscars. L’AMPAS (Academy of Motion Pictures Arts and Science And Probablement Plein d’Autres Trucs Mais Bon En Vrai On Sert Juste A Filer les Oscars), l’Academy, donc, continue de saluer le talent de Leonardo Dicaprio en ne lui remettant toujours pas de statuette, pour ses prestations dans « Django » ou « Le Loup de Wall Street ».

Exactitude : 100%. Ok. j’ai pas de mérite. Et je peux vous faire la même avec les Oscars 2015.

Et DiCaprio qui continue de s’en foutre et d’inviter des top-models à son anniversaire pour se consoler… Cruauté de l’existence.

Avril

Politique : frais conseiller municipal d’opposition dans son fief de Charbuy dans l’Yonne (89113), Germain Pichon, 21 ans, découvre la vie politique locale, l’ingrat travail de super garde champêtre, et se pose la vraie question : « est ce que je serais prêt en 2017 ? »

Exactitude : Indéterminée

Germain Pichon a refusé mes demandes d’interview à la sortie du conseil municipal, mais visiblement, le nom de domaine « germainpichon2017.com » est encore libre.

Une fois de plus, à 2 ans de la présidentielle, tout est possible.

Mai

Politique : frais Parlementaire Européen d’opposition pour la région Très-très-Grand-Est, Lucien Pichon, 65 ans, découvre la vie politique Bruxelloise, l’ingrat travail de calibreur de poulpe, et se pose la vraie question : « est ce qu’on m’aura déjà oublié en 2017 ? »

Exactitude : Indéterminée

J’ai essayé d’aller voir Lucien Pichon au Parlement Européen, mais il était comme tous les euro-députés Français. Ailleurs.

Juin

Remaniement ministériel tant attendu. Jean-Marc Ayrault s’en retourne bronzer en Loire-Atlantique, son successeur découvre les affres de Matignon, l’ingrat travail de garde-écologiste, et François Hollande se pose la vraie question : « il reste des pâtes ? »

Exactitude : A deux mois près, donc bon, hein, vous allez pas pinailler, non plus.

Certes, prédire que Jean-Marc allait se faire virer en 2015, y’avait pas besoin de Paul le Poulpe. Mais imaginer que François Hollande aurait pitié de lui avant même l’été, j’aurais jamais osé.

Juillet

Football. L’équipe de Belgique se qualifie pour la finale de la Coupe du Monde (à la surprise générale, vue la jeunesse de leur effectif.)

Les Diables Rouges s’inclinent toutefois contre l’équipe du Quatar (à la surprise encore plus générale, vu que l’Emirat n’était même pas qualifié.)

Exactitude : Nicht sehr güt

En même temps, si je vous avais prédit que l’Allemagne allait gagner, j’aurais pas eu de mérite.

Et si je vous avait prédit le 7-1, j’aurais eu l’air de quoi ?

Août

Partout dans le monde, des événements historiques se déroulent.

Courageusement, les journalistes de France décident de faire comme d’habitude, et de pas en parler, parce qu’on est vendredi, ils ont bouclé leur marronniers de Septembre sur le poids des cartables, c’est les stagiaires de 3ème qui tiennent la boutique, la nécro de Johnny est dans le 2ème tiroir à droite si y’a besoin, maintenant il faut qu’ils aillent faire de l’essence avant qu’il y ait trop de monde sur le Périphérique.

Le niveau d’exactitude est parti au Cap-d’Agde, il vous souhaite de bonnes vacances.

Septembre

Sujets de rentrée : « Les cartables des enfants sont ils trop lourds ? », « Immobilier : faut-il vendre ? », « Votre voisin a-t-il ses papiers ? », « Sarkozy : le retour ? », et bien sûr, « Déclin de la presse française : Complot franc-maçon, ou effet d’Internet ? »

Exactitude : Il en reste un peu, je vous le mets quand même ?

Octobre

« Nous sommes très heureux de son travail, nous sommes conscients qu’il y encore beaucoup à faire, mais nous conservons toute notre confiance à [insérez ici le nom d’un présentateur télé / entraîneur de foot  / ministre qui a merdé sa rentrée, et ne passera pas l’hiver.] »

Exactitude : La saison est encore longue, nous prenons les semaines les unes après les autres.

Notez qu’à deux mois près, j’avais raison pour Montebourg, et que pour me consoler, je vais aller regarder Façe à la bande.

Novembre

Le prix Goncourt est remis à un roman. Je pourrais vous donner le titre tout de suite, mais je vous connais, vous commenceriez à ne pas le lire dès maintenant, pour prendre de l’avance.

Exactitude : 278 pages, et 3 étoiles sur Amazon.

En même temps, je comprends, tout le monde devait lire du Modiano, du Piketty, ou Closer, on peut pas tout faire.

Décembre

Les Mayas l’avaient prédit : le 25, vous aller bouffer comme des chancres.

Exactitude : Burp. Pardon.


Voilà donc une année qui se termine.

Je suppose que j’aurais aussi du prévoir qu’on allait commencer par parler de Dieudonné, et finir par parler de Zemmour ; que ni l’Ukraine, ni le Moyen-Orient, ni le Parti Socialiste n’allaient se pacifier ; que le chômage et Nabilla n’allaient certainement pas disparaître de nos écrans, alors que des gens rigolos, intelligents, talentueux ou un peu tout ça à la fois, si ; que nous saurions tout de ce qui motive les politiques au plumard, et rien au Palais Bourbon ; que 2014 serait plus chaude que la plupart des autres années, mais que ça ferait une belle jambe aux clodos pendant les vacances de ski, etc..

Que globalement, la majeure partie de ce qui ne va pas très bien allait vraisemblablement empirer, et que ce qui va mieux allait passer tout à fait inaperçu.

(Heureusement que personne ne m’écoute, et qu’à la place, les gens font des manifs, des bébés, des projets de loi, des fêtes, de la cuisine, partagent leurs bagnoles, se maintiennent en Ligue 2, bref, font des trucs.)

Il ne faut jamais insulter l’avenir, il ne nous promet que des surprises.

Et il tient aussi ses promesses.

Bonne année !

PS : cette article a entièrement été réalisé sous le contrôle des autorités d’occupation. En voici la preuve.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La semaine qui sentait le souffre, le solstice, et le sapin

Dernière semaine d’automne.

L’hiver, Noël, l’année 2015, et les blagues vaseuses sur Game Of Thrones are coming.


Lundi 15 Décembre 2014

Café Lindt, Sidney : quelques grammes de brutalité dans un monde de, euh… Quelques grammes.

Mardi

Horreur à Peshawaar. Le Père Fouétard se désolidarise totalement.

Mercredi

Réchauffement historique des relations entre les USA et Cuba, qui grâce à l’intervention du Pape, passe du statut de « régime autoritaire infréquentable » à celui de « régime autoritaire à qui on veut bien acheter des cigares, quand même. »

Moralité : il y a un bien un François dans le monde qui peut faire des miracles.

Jeudi

Dans le RER entre son HLM de ZUP d’IdF et son RdV avec le CPE SNEP-FSU de sa ZEP tout juste requalifiée en REP par NVB, SMS d’un CM2 à sa GF : « Les mots me manquent. »

Vendredi

« Quand un chien mord un homme, c’est un fait divers ; quand un homme mord un chien, c’est une information. Quand un chien tire sur un homme, c’est qu’il est temps pour tout le monde de prendre des vacances. »

Média

Encore une fois, la liberté d’expression est bafouée : i-télé retire à Nicolas Domenach le droit inaliénable de couper la parole à Eric Zemmour.

Enfin, d’essayer.

Cinéma

Après l’attaque contre le gruyère en libre service qui lui sert de sécurité informatique, Sony renonce à sortir « The Interview » aux USA.

(Vladimir Poutine, le Dr Mad et François Hollande étant occupés, c’est la Corée du Nord qui servira de coupable pour le moment, mais Gargamel et Bastien Millot n’ont pas encore été entendus.)

Par ailleurs, la firme va retarder la sortie de « Annie », « Mr Turner » ou « Still Alice » (que certains pourrait avoir déjà vu sur Internet ces derniers jours), et les remplacer par « Yet-Another-Remake-Of-The-Reboot-Of-The-Sequel-Of-The-Adaptation-Of-A-Biopic, Episode 2, Part I (in 3D) » (que tout le monde a déjà vu au cinéma ces dix dernières années.)

Agenda

Puisqu’il parait que je ne parle que de ça (théorème de McCain) : il n’est pas encore trop tard pour célébrer la journée mondiale de l’orgasme.

(Et maintenant, je suis bien emmerdé pour faire une spéciale dédicace aux copains – qui se reconnaîtront, et l’ont bien cherché – sans que ça ne soit gênant pour tout le monde.)

Météo

« Mon beau palmier, roi des forêts, protège moi des brûlures… » (Chanson de Noël, circa 2054)


Très bonnes fêtes à tous, bonnes vacances à ceux qui ne travaillent pas pour Amazon, et rendez-vous en 2015, pour une année qui…

La semaine qui libère

« Semaine retardée… Semaine expédiée… Semaine baclée ? »

« Mais, semaine, libérée !! »


Lundi 8 Décembre 2014

Libération dans tous le pays : au prix d’âpres batailles autour des cantines et des crèches, la Nation est enfin débarrassé de la principale menace qui pesait encore sur elle : les mômes.

Mardi

La loi Macron va-t’elle trop loin ? Après les taxi, les bus et les notaires, le gouvernement Hollande obtient la libéralisation du dernier otage « Made in France ».

Mercredi

Libération à Monaco : Charlène a donné naissance à un garçon et à une fille.

C’est donc toute la civilisation occidentale qui échappe à une interminable et sanglante guerre de succession, qui l’aurait plongé dans le chaos, le désespoir, la ruine, et – imaginons le pire – aurait pu amener Gad Elmaleh à réver d’un trône.

Jeudi

Cri de joie aux bureaux de l’UMP, où Nicolas Sarkozy a enfin réussi à se libérer de Nadine Morano.

Vendredi

Libération de la semaine, qui, pour fêter ça, prends son week-end.

Indiscrétion

Bon, pratiquement tout le Landerneau politique était au courant, les
bruits circulaient en coulisses au Front National, mais le parti
entend bien protester contre les images répugnantes qui circulent
dans la presse, montrant Marine Le Pen en train d’approuver la torture.

Sport

Laure Manaudou coincée avec 200€ de souvenirs « empruntés » à Eurodisney.

Une pensée émue pour les familles de 12 vigiles morts d’épuisement pendant la course-poursuite dans le parc.

Météo

Toujours à la pointe, la Californie profite d’une preview du réchauffement climatique (2 ans de secheresse), d’un teaser de l’apocalypse (véritable déluge pendant 3 jours), et même d’un avant-goût de la fin du monde (si les bureaux de Facebook et Gmail sont sous la flotte).


Et maintenant, le combat reprends, jusqu’à la libération d’une nouvelle semaine, qui sera célébrée en avance Mercredi 17 à la Maison Blanche (Arnaud Bernard) à 21h30 pour l’enregistrement du numéro de Noël de l’emission Tetris , et Vendredi 19 au Café-Théâtre le 57 pour le tremplin « Un Café, l’audition ».

Hasta la liberazion !